• Prélèvements sur un site Auverwatch
    Prélèvements sur un site Auverwatch
  • Interaction Homme - Environnement au niveau de l'Allier
    Interaction Homme - Environnement au niveau de l'Allier
  • Carte des sites Auverwatch
    Carte des sites Auverwatch
  • Un champ captant du site Auverwatch
    Un champ captant du site Auverwatch
  • Auverwatch_panorama
    Auverwatch_panorama

 

 

Responsable du site de Auverwatch : Hélène Celle Jeanton

AUVERWATCH (AUVERgne WATer CHemistry)

Le projet AUVERWATCH est destiné à mesurer les paramètres quantitatifs et qualitatifs des masses d’eau caractéristiques en Auvergne afin d’observer l’évolution à long terme des hydrosystèmes en fonction des modifications anthropiques et climatiques.  Pour cela quatre analogues de terrain ont été sélectionnés, incluant pluie, aquifères alluvial, volcanique et thermo-minéral.

Le projet AUVERWATCH se focalise plus spécialement sur la nappe alluviale de l’Allier, qui joue un rôle régional fondamental tant du point de vue socio-économique (eau potable, développement agricole) qu’écologique, l’Allier constituant une partie intégrante du bassin de la Loire.

 

Objectifs scientifiques

Deux axes principaux sont développés :

1) un suivi à long terme des paramètres hydrodynamiques et hydrochimiques de l’ensemble des hydrosystèmes avec pour objectif l’étude de l’évolution qualitative et quantitative des eaux en relation avec les modifications anthropiques et climatiques dont l’objectif in fine est de produire des outils de management de l’eau à destination des autorités compétentes ;

2) des expérimentations transdisciplinaires sur la nappe alluviale, associant hydrogéologie, hydrochimie, géophysique, optique.

 

Ces différents axes d’études sont mis en œuvre sur 2 sites : 

- le champ captant du Val d’Allier, composé de 71 puits de pompages associés à des piézomètres d’observation et utilisés par Clermont Auvergne Métropole pour produite 80% de son alimentation en eau potable ;

- le site expérimental de Port-Douvot, situé près de Besançon en Bourgogne Franche-Comté, constitué d’un puits de pompage et de 8 piézomètres associés à des fibres optiques.

L’objectif des études menées sur ces deux sites est de mieux contraindre les pressions s’exerçant sur les nappes alluviales et d’améliorer la compréhension des relations nappe/rivière avec un focus sur la réactivité des dépôts alluviaux.

 

Figure 1. Localisation des sites AUVERWATCH en France